Pourquoi le crédit revolving entraine le surendettement?

Le crédit revolving est un crédit qui permet à un emprunteur de recevoir un crédit ouvert à son profit et d’une manière permanente. Avec le crédit revolving, un emprunteur peut choisir entre un remboursement rapide ou un remboursement lent.

Ce genre de crédit est souvent proposé aux personnes ayant une difficulté financière et peut entraîner le surendettement si l’emprunteur n’est pas vigilant. Il devient alors une nécessité de connaître les risques du crédit revolving pour éviter d’être victime du surendettement.

Le crédit revolving, c’est quoi?

Le crédit revolving, connu également sous le nom de crédit renouvelable est un type de crédit qui permet à un particulier d’emprunter une somme d’argent qu’il peut réutiliser durant sa période de remboursement pour le financement de certaines dépenses.

Il s’agit d’un prêt conso non affecté et permet de souscrire pour un montant précis selon les besoins de l’emprunteur. Il est vrai que le crédit revolving présente une certaine souplesse, toutefois, si vous avez contracté ce type de crédit, vous devez être vigilant et éviter la surconsommation. Pour ce faire, vous devez avoir une bonne gestion de votre budget pour ne pas entrer dans le surendettement.

Le crédit revolving présente certains risques

Il faut d’abord noter que le crédit revolving a été au départ destiné aux personnes ayant une aisance dans leur finance. Il s’agit d’un crédit qui présente un taux variable et entraîne les consommateurs au surendettement. En effet, après avoir contracté un crédit revolving, les personnes qui ont une difficulté de remboursement doivent contracter de nouveaux crédits pour rembourser leurs premiers crédits. Selon la statistique, la plupart des personnes qui passent en commission de surendettement sont des personnes qui ont contracté le crédit revolving.

Par ailleurs, le crédit revolving ne permet pas à l’emprunteur de connaître le coût total parce que ce genre de crédit présente des taux variables qui sont inconnus. De ce fait, l’emprunteur n’est pas en mesure de connaître où en est-il dans son remboursement. En d’autres termes, le crédit revolving présente un risque de surendettement à un emprunteur et l’invite davantage à en avoir recours le plus souvent possible.