All posts by commissiondesurendettement.info

Etapes pour comparer rapidement plusieurs prêts automobiles

De nos jours, de plus en plus de personnes sont obligées de passer par des crédits auto afin de pouvoir s’acheter leur propre véhicule. Pour trouver le meilleur prêt, il est recommandé d’effectuer des recherches sérieuses afin de trouver le créancier le mieux adapté à ses propres besoins.

Les différentes étapes

Dans un premier temps, il faut bien se renseigner sur le taux d’intérêts qui viendront se greffer sur le montant total du crédit et ceci dans le but de faire un maximum d’économie.

En effet, plus le taux d’intérêts sera bas et moins le montant du remboursement total sera élevé.

De plus, en fonction du montant emprunté et du créancier le nombre d’années de remboursement pourra évoluer ainsi que le montant des mensualités. Aussi, en règle générale, le prêteur proposera une assurance supplémentaire en cas de décès, d’invalidité ou même de problèmes de santé éventuels et il lui sera donc vraiment recommandé de bien faire attention aux différentes garanties proposées afin d’être couvert au maximum.

Les obligations des deux parties

Qu’il s’agisse de l’emprunteur ou bien du prêteur, chacun a des obligations.

Le créancier se doit de satisfaire au mieux l’emprunteur éventuel et devra tenir compte des pièces justificatives qu’il aura fournies pour monter un projet d’emprunt.

Il aura l’obligation de tenir compte de ses revenus et de ses dépenses mensuelles puisque l’emprunteur n’aura pas le droit de dépasser le seuil d’endettement légal autorisé qui est de 33 %.

De son côté, le souscripteur devra dire la vérité sur ses actifs et ses passifs, fournir les documents demandés par l’emprunteur et ne jamais mentir. En conclusion, avant de choisir un crédit automobile un emprunteur devra bien peser les avantages et inconvénients du prêt qui lui sera proposé et il pourra effectuer des comparaisons en se rendant sur des sites spécialisés qui lui apporteront rapidement des réponses claires et précises.

Six astuces pour trouver un crédit auto au meilleur taux

Avant de s’engager dans un crédit auto, il faut que vous essayez au maximum de trouver ce prêt au meilleur taux (autour de 4% au lieu de 10% l’an). Pour vous aider à trouver l’offre de crédit auto la plus avantageuse et la plus adaptée à vos besoins, nous vous présentons quelques astuces :

1) définissez tout d’abord vos besoins

Déterminez à l’avance, les critères de votre voiture car cela influence le montant de la somme à emprunter. Il est inutile de racheter un crédit auto plus lourd pour une voiture avec des options qui ne vous servent à rien.

2) jouez sur la concurrence entre les établissements prêteurs

Pour obtenir le meilleur taux crédit auto, il est fortement conseillé que vous faites le tour, même sur internet, de tous les spécialistes du crédit comme Cetelem, les banques, les assurances et les concessionnaires automobiles.

3) utilisez les simulations de crédit voiture en ligne

N’hésitez pas à multiplier vos recherches sur internet, sur les simulateurs de crédit auto formalisés disponibles gratuitement en ligne. Grâce à ses comparateurs, il vous sera très simple d’obtenir le crédit auto le moins cher.

4) surveiller les promotions

Les organismes de crédit font des promotions régulièrement sur les crédits auto, ils vous donnent la chance jusqu’à quatre fois par an d’en profiter, sauf que la durée de ces promotions est généralement très courte et elle ne dépasse pas trois semaines. Les taux dans ces périodes sont vraiment intéressants (jusqu’à 3,9% l’an).

5) mettez de côté une somme l’argent raisonnable

Avant de procéder à la recherche du crédit auto, mettez de l’argent de côté, pour pouvoir rembourser votre crédit en 24 mois au plus tard. Cela vous aidera à décrocher un meilleur taux de crédit et de réduire la durée d’emprunt au maximum.

6) privilégiez l’achat d’une voiture neuve

La différence de taux de crédit entre l’achat d’une voiture neuve et une d’occasion, est due du fait que dans le cas d’une voiture neuve les établissements prêteurs ont plus de confiance et de sureté car ils savent que dans le cas où vous voulez plus terminer le remboursement du crédit, ils peuvent saisir votre voiture. Par contre, pour une voiture d’occasion qui a beaucoup mois de valeur ce n’est pas rentable pour eux. Tout cela, donne comme résultat une large différence de taux.

Pourquoi le crédit revolving entraine le surendettement?

Le crédit revolving est un crédit qui permet à un emprunteur de recevoir un crédit ouvert à son profit et d’une manière permanente. Avec le crédit revolving, un emprunteur peut choisir entre un remboursement rapide ou un remboursement lent.

Ce genre de crédit est souvent proposé aux personnes ayant une difficulté financière et peut entraîner le surendettement si l’emprunteur n’est pas vigilant. Il devient alors une nécessité de connaître les risques du crédit revolving pour éviter d’être victime du surendettement.

Le crédit revolving, c’est quoi?

Le crédit revolving, connu également sous le nom de crédit renouvelable est un type de crédit qui permet à un particulier d’emprunter une somme d’argent qu’il peut réutiliser durant sa période de remboursement pour le financement de certaines dépenses.

Il s’agit d’un prêt conso non affecté et permet de souscrire pour un montant précis selon les besoins de l’emprunteur. Il est vrai que le crédit revolving présente une certaine souplesse, toutefois, si vous avez contracté ce type de crédit, vous devez être vigilant et éviter la surconsommation. Pour ce faire, vous devez avoir une bonne gestion de votre budget pour ne pas entrer dans le surendettement.

Le crédit revolving présente certains risques

Il faut d’abord noter que le crédit revolving a été au départ destiné aux personnes ayant une aisance dans leur finance. Il s’agit d’un crédit qui présente un taux variable et entraîne les consommateurs au surendettement. En effet, après avoir contracté un crédit revolving, les personnes qui ont une difficulté de remboursement doivent contracter de nouveaux crédits pour rembourser leurs premiers crédits. Selon la statistique, la plupart des personnes qui passent en commission de surendettement sont des personnes qui ont contracté le crédit revolving.

Par ailleurs, le crédit revolving ne permet pas à l’emprunteur de connaître le coût total parce que ce genre de crédit présente des taux variables qui sont inconnus. De ce fait, l’emprunteur n’est pas en mesure de connaître où en est-il dans son remboursement. En d’autres termes, le crédit revolving présente un risque de surendettement à un emprunteur et l’invite davantage à en avoir recours le plus souvent possible.

Crédit auto pas cher, comment faire des économies

Si vous songez à acheter une voiture, mais que votre budget n’est pas assez suffisant, vous pouvez toujours emprunter de l’argent à votre banque grâce au prêt auto qu’elle peut vous accorder.

Faisant partie des crédits dits affectés, le financement auto est une somme d’argent accordé exclusivement pour l’achat d’un véhicule qu’il soit neuf ou d’occasion. Le montant accordé par les organismes prêteurs est entre 3000 € à 45000 €. Toutefois, pour définir définitivement le montant à prêter à une personne, la banque se doit de vérifier son dossier, notamment le taux d’endettement.

A savoir avant d’emprunter

Le crédit auto présente deux avantages. D’un côté, le crédit sera annulé si par malheur le vendeur s’est rétracté ou s’il a malencontreusement cédé la voiture à une autre personne. Mieux encore, même s’il y a eu livraison, alors que la vente est annulée par des circonstances fortuites, le crédit sera également annulé, à condition toutefois de respecter le délai de rétractation de 7 jours.

D’un autre côté, les remboursements ne commencent qu’à partir de la livraison définitive de la voiture. Ce qui suppose que si la livraison opère un retard, la date du remboursement sera aussi décalée.

Le prêt auto est un crédit remboursable sur une durée qui varie de 12 à 60 mois. L’organisme prêteur va prélever un pourcentage d’intérêt allant de 3 % à 10 % du montant emprunté, en plus de la somme totale prêtée. Il faut cependant savoir que plus la durée de remboursement est longue, plus le crédit vous coutera cher. Une mensualité plus élevée et réglée sur une courte période vous permet de vous détacher rapidement de votre dette. Toutefois, agissez dans le raisonnable en gardant assez d’argent pour les autres dépenses. Afin de pallier aux différents aléas de la vie, une assurance est requise. Elle couvre en général l’incapacité temporaire de travail, l’invalidité et le décès.

Vers qui se tourner

Vous pouvez souscrire un emprunt auto chez une banque, chez un organisme spécialisé ou encore chez le concessionnaire lui-même. Dans ce dernier cas, c’est pratique, mais les intérêts sont un peu plus chers. Nous vous conseillons d’essayer les comparateurs de crédit en ligne, qui sont très nombreux sur internet. Ils permettent de se faire une idée des taux de crédit du moment, et de connaitre le montant des mensualités que vous devrez rembourser.

Nous avons eu l’occasion de tester le site spécialiste du crédit auto topcreditauto.com, il est très efficace. De plus, la simulation est gratuite et sans engagement, donc autant se faire une idée de ce qui ce fait chez les organismes en ligne avant d’aller voir son banquier. Dans tout les cas, prenez votre temps et lisez entièrement le contrat de prêt avant tout accord.

Les recommandations en cas de l’endettement excessif

Un débiteur n’est jamais à l’abri d’un surendettement. Parmi les raisons d’une situation de surendettement, la contraction de plusieurs sortes de crédit en fait partie. Il est à noter qu’aujourd’hui, le crédit est devenu monnaie courante, permettant à une personne de disposer rapidement de ce dont il a besoin, ce qui d’ailleurs, est la source d’un endettement excessif. Qu’est-il donc utile de faire face à cette situation?

Réviser les revenus avant de faire un nouvel emprunt.

Les établissements de prêt ne cessent d’améliorer leur qualité de service et leur offre, tout en mettant un point important sur la facilité de l’acquisition d’un prêt. C’est une des raisons pour laquelle, nombreuses personnes se trouvent aujourd’hui dans une situation de surendettement. Il est sans savoir que le crédit est devenu un moyen pour s’assurer d’un confort permanent. Mais le crédit est un engagement.

Le contrat de prêt oblige les emprunteurs à se soumettre à des règles strictes sur le remboursement des prêts. Lorsqu’une personne débitrice se trouve donc face à une situation d’échéance impayée, la première solution revient à un nouvel emprunt pour compenser le paiement du dernier, mais cela n’est autre, qu’un engagement de plus. Donc un nouveau remboursement s’ajoute à un revenu qui reste toujours le même. Il est donc important de réviser ses ressources avant de faire un nouveau prêt, car c’est là l’origine d’un endettement excessif.

Que faire en cas d’endettement excessif?

Une personne en situation d’endettement est surtout une personne qui a contracté plusieurs prêts à partir d’un seul et même revenu. Il est nul doute que le résultat de ce cumul d’emprunt est le surendettement. Dans ce cas, pour sortir de son cercle, le débiteur doit faire recours à un rachat de crédit afin de grouper le prêt en un seul et ne payer qu’un seul remboursement avec une mensualité adaptée aux revenus actuels de ce dernier. Il faut alors vous rendre dans votre banque ou consulter un courtier en rachat de crédit en ligne. Par ailleurs, s’il se trouve dans l’incapacité totale de rembourser une seule mensualité, il peut faire une demande auprès de la commission de surendettement.

La spirale du surendettement

Plus d’un foyer sur deux se trouve actuellement face à un problème de dettes. Le crédit est devenu un moyen courant pour subvenir au quotidien que cela est même devenu indispensable. Beaucoup de débiteurs se trouvent aujourd’hui avec plus d’un contrat de crédit.

Il est sans savoir qu’il existe plusieurs formes de crédit avec des procédures plus ou moins simplifiées. Bien que le crédit soit un engagement pour chaque emprunteur, cela est aussi devenu un moyen d’assurer le confort de chaque personne concernée. Mais le risque avec le cumul de crédit est l’endettement excessif, et c’est une voie qui peut conduire les débiteurs vers une spirale de surendettement.

Le crédit, un moyen d’assurer son confort

Il existe deux formes de crédit qui concerne le quotidien de beaucoup de personnes. En premier lieu, il y a le crédit affecté qui est un prêt octroyé à une personne voulant faire l’achat d’un bien matériel, tel qu’un véhicule, un mobilier, ou des équipements ménagers. En second lieu, il y a le crédit non affecté, dont le prêt personnel et le crédit renouvelable. Ces deux types de crédits sont libres d’usages. Mais quelle que soit l’origine du crédit, il est devenu un indispensable pour beaucoup de foyer et de personnes.

C’est en effet un moyen qui, non seulement, est d’une aide très précieuse, mais il assure aussi un confort permanent dans le quotidien. Toutefois, les crédits peuvent aussi être source d’un plus grand problème, dont le surendettement.

La spirale du surendettement, le cancer des débiteurs.

Plusieurs débiteurs se trouvent aujourd’hui face à un problème de surendettement. Il existe notamment différentes raisons qui conduisent à ce problème comme l’augmentation illimitée des besoins des consommateurs, mais aussi la baisse des revenus qui touche plus d’un foyer créditeur.

Souvent les personnes qui se trouvent au seuil du surendettement, se voit régler leur problème par la contraction d’un nouveau crédit. Mais cette mesure ne sera donc qu’un engament de remboursement de plus, et c’est surtout dans ce sens que le surendettement devient une spirale. En effet, cette spirale de surendettement est considérée comme un cancer des débiteurs dont le résultat final sera l’incapacité totale de la personne concernée, à payer une échéance, et peut même entrainer une faillite.

Les conséquences de dossier de surendettement

Le dépôt d’un dossier de surendettement fait partie des solutions proposées aux personnes victimes de surendettement. Une commission de surendettement se charge des procédures et des aides à fournir aux personnes surendettées. On peut alors affirmer que le dépôt d’un dossier de surendettement peut être bénéfique.

En effet, le fait de déposer un dossier de surendettement présente plusieurs conséquences. En fonction de votre attente, vous devez savoir les conséquences et les limites du dossier de surendettement avant de se lancer à son montage et à son dépôt auprès de la commission de surendettement

Les conséquences du dossier de surendettement

Vous devez d’abord savoir que vous pouvez soumettre votre dossier de surendettement auprès de la commission de surendettement qui se trouve dans la Banque de France la plus proche de votre domicile. Pour monter votre dossier, vous pouvez bénéficier de l’aide d’un assistant social qui peut également vous accompagner dans les démarches administratives.

Dès que votre dossier est déposé au sein de la commission de surendettement et qu’il est accepté, cela implique automatiquement que vous êtes inscrit au FICP ou Fichier des Incidents de remboursement des Crédits aux particuliers.

Il s’agit d’un répertoire tenu par la Banque de France et qui recense tous les incidents de paiement, notamment, les échéances de crédits impayés. Il renferme également toutes les mesures prises sur le surendettement. Par ailleurs, si votre dossier est déclaré recevable vous pouvez bénéficier d’un plan d’apurement de vos dettes à l’ensemble de vos créanciers qui fixent un délai pour accepter ou refuser la proposition. Après une réponse positive de vos créanciers, la commission vous engage à payer les mensualités qu’elle a préconisées.

Les limites du dossier de surendettement

Quand votre nom est fiché sur le Fichier des Incidents de remboursement des Crédits aux particuliers, cela implique que vous n’avez plus le droit de contracter de nouveaux crédits. Vous ne devez pas non plus utiliser la partie de votre crédit renouvelable qui est encore disponible, ni faire usage de vos cartes de crédit.

En ce qui concerne les limites du dossier de surendettement, vous devez savoir que même si vous avez déposé un à la commission de surendettement, les poursuites engagées contre vous ne sont pas suspendues. En fait, cette suspension peut se produire une fois que votre dossier est jugé recevable.

La spirale du surendettement

Plus d’un foyer sur deux se trouve actuellement face à un problème de dettes. Le crédit est devenu un moyen courant pour subvenir au quotidien que cela est même devenu indispensable. Beaucoup de débiteurs se trouvent aujourd’hui avec plus d’un contrat de crédit.

Il est sans savoir qu’il existe plusieurs formes de crédit avec des procédures plus ou moins simplifiées. Bien que le crédit soit un engagement pour chaque emprunteur, cela est aussi devenu un moyen d’assurer le confort de chaque personne concernée. Mais le risque avec le cumul de crédit est l’endettement excessif, et c’est une voie qui peut conduire les débiteurs vers une spirale de surendettement.

Le crédit, un moyen d’assurer son confort

Il existe deux formes de crédit qui concerne le quotidien de beaucoup de personnes. En premier lieu, il y a le crédit affecté qui est un prêt octroyé à une personne voulant faire l’achat d’un bien matériel, tel qu’un véhicule, un mobilier, ou des équipements ménagers.

En second lieu, il y a le crédit non affecté, dont le prêt personnel et le crédit renouvelable. Ces deux types de crédits sont libres d’usages. Mais quelle que soit l’origine du crédit, il est devenu un indispensable pour beaucoup de foyer et de personnes. C’est en effet un moyen qui, non seulement, est d’une aide très précieuse, mais il assure aussi un confort permanent dans le quotidien. Toutefois, les crédits peuvent aussi être source d’un plus grand problème, dont le surendettement.

La spirale du surendettement, le cancer des débiteurs.

Plusieurs débiteurs se trouvent aujourd’hui face à un problème de surendettement. Il existe notamment différentes raisons qui conduisent à ce problème comme l’augmentation illimitée des besoins des consommateurs, mais aussi la baisse des revenus qui touche plus d’un foyer créditeur.

Souvent les personnes qui se trouvent au seuil du surendettement, se voit régler leur problème par la contraction d’un nouveau crédit. Mais cette mesure ne sera donc qu’un engament de remboursement de plus, et c’est surtout dans ce sens que le surendettement devient une spirale. En effet, cette spirale de surendettement est considérée comme un cancer des débiteurs dont le résultat final sera l’incapacité totale de la personne concernée, à payer une échéance, et peut même entrainer une faillite.

Constituer un dossier de surendettement

En situation de surendettement, le débiteur doit à tout prix trouver une solution afin de couvrir ses dettes. Pour pouvoir bénéficier de l’assistance de la commission de surendettement, un dossier de surendettement doit être constitué.

Le dossier de surendettement

Lorsque les ressources financières d’un particulier ne lui permettent plus de couvrir les dettes qu’il a contractées, le débiteur se trouve alors en situation de surendettement. Pour bénéficier de l’aide de la commission de surendettement en charge de trouver des solutions de remboursement, le débiteur doit constituer un dossier de surendettement. Le dossier peut être téléchargé sur le site officiel de Banque de France ou être récupéré directement auprès d’une agence Banque de France.

 

Le dossier de surendettement doit être accompagné d’une photocopie du Livret de famille permettant de définir la composition de la famille. Devront également être mentionnés dans le dossier de surendettement les revenus incluant salaire et allocations familiales, les charges justifiées par une photocopie de la quittance du loyer, la taxe foncière, l’impôt sur le revenu ou assurances. Le particulier doit également y détailler sa situation patrimoniale à savoir immobilier, voiture, etc. ainsi que ses dettes.

Traitement du dossier

Le dossier de surendettement doit alors être signé et accompagné d’un courrier justifiant les motifs du surendettement et expliquant la situation financière actuelle du débiteur. Une fois le dossier envoyé ou déposé auprès de la commission de surendettement, le débiteur est automatiquement fiché au FICP, le fichier national sur lequel sont inscrits tous les incidents de remboursement de prêt des particuliers mis à la disposition de tous les établissements prêteurs de France.

Le dossier sera alors traité par la commission de surendettement. Comme la durée du traitement peut prendre plusieurs mois, le débiteur devra continuer à rembourser ses créances entre temps. L’examen du dossier consiste entre autres à mesurer le taux d’endettement du débiteur, ce qui va permettre à la commission de déterminer si son dossier est recevable ou pas. En cas de recevabilité du dossier de surendettement, la commission interviendra en tant qu’intermédiaire entre le débiteur et son créancier pour chercher des solutions adaptées à la situation.

Quels types d’associations aident les personnes surendettées?

Faire appel à une association est un moyen efficace pour sortir du surendettement. Encore faut-il trouver les associations qui ont une compétence en la matière. Il existe un grand nombre d’associations qui proposent leurs services pour aider les personnes surendettées. Cet article peut vous servir de guide pour trouver les associations qui vous conviennent.

Les types d’associations qui peuvent vous venir en aide

Les associations et organismes d’aide aux personnes surendettées ont pour tâche principale de conseiller les personnes en difficultés financières. Il existe plusieurs types d’associations qui peuvent vous fournir ces aides, notamment, les associations spécialisées dans l’assistance aux personnes surendettées dont vous pouvez consulter sur internet.

Les mutuelles de crédit et les antennes locales d’associations de défense de consommateurs peuvent également aider les personnes surendettées. Par ailleurs, faites appel à votre municipalité et aux services sociaux de votre mairie pour trouver d’autres associations d’aides.

En effet, ils peuvent vous mettre en contact avec des travailleurs sociaux et peuvent vous servir de guide vers les associations spécialisées. Sinon, vous pouvez consulter les annuaires des Banques de France ou les commissions de surendettement pour trouver les associations d’aide aux personnes surendettées.

En quoi peuvent les associations spécialisées vous être utile?

Les personnes surendettées peuvent bénéficier des aides des associations spécialisées pour sortir du surendettement. Ces associations peuvent répondre à vos besoins avec une grande efficacité, car elles peuvent vous aider dans vos démarches administratives et peuvent vous aider à monter votre dossier de surendettement.

De plus, les associations d’aide aux personnes surendettées peuvent également vous aider dans la gestion de votre budget et vous fournir des aides et des soutiens psychologiques. En effet, plusieurs de ces associations organisent des groupes de soutiens aux personnes surendettées en fournissant des spécialistes en gestion de finances et des assistants sociaux.